5 raisons d’aller à la Messe de Pâques à Strasbourg

Pour toute personne pratiquante ou simplement quiconque apprécie la beauté de la chose, rares sont les manifestations plus remarquables qu’une messe dans une cathédrale. Le symbolisme du moment et du lieu, la grandeur du monument et de l’assistance, et la majestuosité de l’ensemble en font une expérience hors du commun. Parmi les grandes cathédrales de France, une se démarque par son originalité, celle de Strasbourg.

Explorons les raisons qui peuvent vous amener à assister à la Messe de Pâques à la Cathédrale de Strasbourg.

Un superbe monument

La Cathédrale de Strasbourg est célèbre pour bien des raisons. Monument imposant culminant à 142 mètres de haut, sa construction commença par ses fondations uniques au monde en 1015 (au moyen de pieux enfoncés dans la nappe phréatique et remblayés) puis se poursuivit entre 1176 et 1439. Il s’agit d’une cathédrale catholique romaine, de style gothique, caractérisée par son unique clocher surmonté d’une flèche, qui, par beau temps, est même visible depuis les Vosges et la Forêt Noire.

Strasbourg-Cathedrale

Cet édifice magistral en grès rose est aussi connu pour son horloge astronomique, chef d’œuvre de science et d’art, sa grande rosace centrale de 12m de diamètre ainsi que le rayon vert créé par le vitrail de Juda visible aux équinoxes.

Même les courants d’air sont à découvrir ! D’après la légende, le Diable qui chevauchait sur les vents, fut attiré par la vue de son portrait sculpté sous l’apparence de Tentateur. Flatté et curieux il rentra pour voir d’autres représentations de lui. Prisonnier du lieu saint, il souffle aujourd’hui sa colère au fond de l’église, à la hauteur du pilier des Anges alors que le vent l’attend impatiemment au-dehors.

Un carrefour religieux

Strasbourg est un centre religieux important, à tel point qu’elle était même surnommée « la ville aux milles églises » avec ses nombreux couvents, temples, églises et synagogues. La ville est un archevêché, représenté par la cathédrale, et présente une faculté de théologie protestante, une communauté juive importante, dont la Synagogue de la paix vaut le détour (rien n’avoir avec Paris).

En ce qui concerne la Messe de Pâques à la cathédrale, même si l’auditoire sera très nombreux, l’édifice est tellement vaste que vous trouverez bien un petit coin pour assister au service religieux.

Strasbourg : une ville riche en histoire

Même une Messe aussi marquante que la Messe de Pâques ne dure qu’un temps assez court. Profitez-en donc pour visiter cette ville historique qu’est Strasbourg, carrefour des cultures françaises et germaniques, puisque Strasbourg est avec Metz, la seule ville qui a gardé une trace de l’architecture monumentale allemande du XIXe siècle. Faites aussi un tour au Palais des Rohan, au Conseil de l’Europe, ou encore au Musée Alsacien !

Eau, pierres et verdure

SI vous avez la chance qu’il fasse beau, vous pourrez observer et apprécier une ballade dans le centre historique de Strasbourg, avec ses nombreuses maisons à colombages à travers la fameuse Petite France et aux abords de l’Hôpital Civil, vous balader le long des quais de l’Ill, axe central de la vieille ville, en observant les fontaines et les cygnes blancs depuis la terre ou en suivant une ballade sur un des bateaux-promenade qui vous offrent une perspective unique de la ville et de ses attractions, comme les Ponts Couverts ou le barrage Vauban.

Malgré la taille impressionnante de la ville, 324ha de parcs et jardins sont aussi présents, dont les plus célèbres sont le Parc de l’Orangerie, face au Palais de l’Europe et construit en l’honneur de l’Impératrice Joséphine, ou le jardin botanique.

Après la nourriture de l’esprit, celle du corps !

La gastronomie et l’œnologie alsaciennes ne sont plus à présenter ! Cette métropole ne contient pas moins de six restaurants avec un macaron au guide Michelin ! Au-delà de ces établissements de hauts rangs, Strasbourg est aussi célèbre pour ses Winstubs, traduit littéralement comme « bistrots à vins d’Alsace » dont le très célèbre Chez Yvonne, où allait Mr Chirac quand il venait en Alsace. Vous ne pouvez simplement pas rater un déjeuner (ça vaut mieux qu’un dîner si vous voulez avoir le temps de digérer…) à la Maison des Tanneurs, célèbre tant pour son architecture typique au bord de l’Ill que pour ses variations – copieuses – de choucroute !

 

A propos de l’auteur : Patrick Mayer, boulanger par héritage, a failli commencer des études au Séminaire Catholique de Strasbourg, et conserve toujours aujourd’hui une foi qu’il aime partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Post Navigation