Apprendre l’anglais pour voyager ou voyager pour apprendre l’anglais ?

Et votre anglais dans tout ça?

Qui n’a jamais rêvé d’un brin de folie ? Un soupçon de découverte ? Un souffle d’émerveillement ?

Le plus dur est de se lancer, mais en prenant une année sabbatique, cela vous permettra de voyager là où le vent vous mène, de découvrir de multiples cultures et mode de vie. Il n’y a rien de plus enrichissant que de partir à la découverte d’autres civilisations ou tout simplement, de découvrir une nouvelle langue.

Les raisons de voyager sont nombreuses et les voyages sont encrés dans nos mémoires.

Ils nous forment, nous mènent vers de nouvelles rencontres et nous mettent face à des expériences inoubliables.

 partir-année-sabbatique-gap-year

Loin d’être futiles les voyages sont indispensables, ils forgent l’esprit et nous poussent à apprendre, nous rappelant ainsi que le vrai pouvoir est celui du savoir.

Si vous vous sentez l’âme d’un globe-trotteur, vous devez savoir que cela demande quelques sacrifices et que certaines qualités et compétences sont requises.

En effet, envisager un séjour à long terme à l’étranger requiert de bien maîtriser l’anglais qui est la première langue véhiculaire au Monde. Que vous partiez dans un pays anglophone ou ailleurs, sachez que l’anglais vous sera d’une grande aide pour faire vos premiers pas dans un pays étrangers.

C’est pourquoi il est utile de prendre les cours de langue lors d’un gap year.

 

 

Partir pour apprendre l’anglais ou améliorer son anglais avant de partir ?

L’anglais en voyage peut être une fin, comme dans un voyage linguistique, ou un moyen comme dans un tour du monde. Ce qui est vrai c’est qu’une langue étrangère s’apprend en pratiquant et comme pour beaucoup de choses cela dépend de sa motivation et de sa volonté. C’est pour cela que c’est plus facile en immersion dans un pays étranger, car l’anglais est le seul moyen de discuter et d’échanger avec les autres.

 

Le premier frein à lever est alors le blocage et la gêne liée à une prononciation et à l’utilisation d’un langage très basique. Mais ceci est d’autant plus facile en voyage avec des personnes dont l’anglais n’est également pas la langue maternelle et qui sont donc passées par les mêmes épreuves (quoi qu’en France nous sommes particulièrement peu favorisé en ce qui concerne l’apprentissage des langues étrangères).

Nous parlons ici surtout pour ceux à qui on a enseigné l’anglais à l’école au dessus d’un cahier et qui ne s’en sont jamais servi. En voyage, on prend vite confiance en soi.

Sachez que pour apprendre l’anglais, il n’y a pas qu’une seule et unique option qui s’offre à vous : faire un voyage linguistique en Angleterre ou encore aux Etats Unis, mais vous pouvez également partir en immersion linguistique en Australie, à Malte ou dans n’importe quel pays anglophone de votre choix.

 voyage année sabbatique avec ESL

 

Réaliser un voyage linguistique pendant son année sabbatique ? On dit OUI !

Si vous avez une belle année devant vous à consacrer au voyage, pourquoi ne pas le faire intelligemment ? En effet, certains organismes spécialisés dans les séjours linguistiques proposent des voyages linguistiques améliorés et intensifs sur une année.

Vous pourrez donc allier découvertes culturelles et approfondissement d’une langue étrangère.

L’organisme ESL France propose diverses formules pour les globe-trotters comme vous et vous accompagne dans vos démarches administratives afin de vous délester le plus possible de l’aspect logistique de votre séjour linguistique.



One Thought on “Apprendre l’anglais pour voyager ou voyager pour apprendre l’anglais ?

  1. cours d'anglais lille on 14 novembre 2013 at 7 h 14 min said:

    Bonjour,
    Je préfère apprendre l’anglais d’abord puis voyager à l’étranger. Ainsi, je m’adapterais facilement à la langue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation